Combattre le Cancer avec l’Or

Gold Nano-particles fight CancerPeu de gens savent que l’or a été utilisé dans des traitements contre le cancer de différentes manières pendant des années. Une zone en particulier est très populaire dans la détection et le traitement du cancer de la prostate. A l’heure actuelle, les chirurgiens utilisent des minuscules grains d’or de la taille d’un grain de riz pour localiser précisément la prostate, et les aider à appliquer les traitements contre la radiation de manière plus précise. Les docteurs utilisent des grains d’or car ils sont assez dense pour être bien visible dans les radios utilisées pour la détection non seulement de la prostate, mais aussi de tumeurs. L’or est utilisé pour plus que simplement la location de tumeurs : alors que le platine a été utilisé dans le domaine de la drogue, comme la cisplatine dans le traitement contre le cancer, des recherches récentes ont montrés que l’utilisation de l’or et de nouveaux composants peut être un traitement curatif potentiel pour le cancer.

Des recherches menées à l’université nationale de Singapore ont permis de développer plusieurs nouveaux médicaments qui peuvent être efficace concernant le traitement contre le cancer. Ils ont particulièrement trouvé que les particules d’or vont se rassembler dans les tissus des tumeurs cancérigènes lorsque du sang y est injecté. En y ajoutant un composant anti-cancer puissant, ils pensent qu’il est possible de guérir directement la tumeur. Cela signifie que les tissus sains ont beaucoup moins de chance d’être empoisonnés ou endommagés par des drogues qui sont censées détruire la tumeur cancérigène. Cette réduction d’empoisonnement et de dommages collatéraux est vu comme une avancée majeur dans la communauté médicale, qui a pendant longtemps cherché un moyen de traiter différentes tumeurs dans les parties du corps qui ne supportent pas aussi bien le choc avec une chimiothérapie basique.

Dans des études sur le sujet qui ont lieu aux Etats-Unis, un processus nommé l’Aurolase TM, est testé. Au lieu d’utiliser des grains d’or solide, cette variante préconise l’utilisation des grains de silice en plaqué or. La raison est qu’une fois que les nanoparticules se sont accumulées dans la tumeur cancérigène, les médecins utilisent un laser infrarouge pour faire chauffer la silice, et la chaleur qui est générée rapidement détruit la tumeur. Malgré les résultats encourageants et annonçant des progrès dans le futur, le processus attend la validation final de la FDA. L’or normal pour le traitement du cancer, maintenant et dans le futur, pourrait bien devenir très dépendant de l’utilisation d’or pur ou d’un des nombreux composants fait en utilisant l’or, rendant ce métal encore plus précieux qu’il ne l’est déjà.