Les ateliers de la Monnaie de Paris

monnaie de parisOn pourrait facilement croire qu’à la Monnaie de Paris, les procédés de fabrication ont changé au cours des siècles à notre époque grouillante de technologie de pointe … Détrompez-vous car en 1142 ans, les techniques de conception des pièces n’ont guère changé et sont toujours semblables à celles du temps de ce bon vieux Louis XIV.

Nous longeons cette longue façade à Paris qui nous mène au 11 quai Conti où se situe la dernière usine de fabrication de nos pièces de la Monnaie de Paris dont les postes sont occupés par seulement seize ouvriers qui détiennent et conservent leurs secrets de fabrication. C’est également dans cet atelier que sont frappées et gravées des médailles dont sont tant friands les asiatiques.

Les étapes de conception de la Monnaie de Paris

La conception d’une pièce de la Monnaie de Paris comme c’est le cas dans le domaine de l’orfèvrerie et de la joaillerie débute par une esquisse. Les ouvriers sont pour la plupart des anciens élèves des prestigieuses et respectives écoles Boulle ou Estienne qui forment aux arts appliqués. Ces travaux exigent une grande maîtrise de la part de ces ouvriers qui par leurs gestes précis et habiles marqueront notre histoire. Le dessin préparatoire est ensuite soumis à un sévère examen de conception.

Si l’idée en question est retenue, elle passera ensuite à l’étape de mise en forme dans laquelle le prototype de la pièce sera frappée et gravée à l’aide de divers outils en acier, outils qui sont conçus pour durer éternellement mais qui parfois ne résistent pas aux coups de frappe.

Les processus de création de la Monnaie de Paris

Malgré la difficulté qu’exige ce processus les pièces de la Monnaie de Paris se doivent d’être parfaites et ne tolèrent pas la moindre erreur si bien que ce qui pourrait semblé n’être qu’un léger détail passe pour un défaut de fabrication majeure pour nos ouvriers qui doivent répondre aux critères de perfection ordonnés par la légendaire monnaie de Paris.

Cependant, il existe également une autre technique de production moins éprouvante et laborieuse que celle de la frappe qui consiste à créer une version de la pièce en plâtre pour ensuite pouvoir en affiner les détails lors des moulages. Une fois la pièce de plâtre finalisée, elle est ensuite reproduite en résine pour être elle-même déclinée en acier à une autre échelle grâce à un procédé mécanique de reproduction.

Les processus mécaniques sont seulement envisagés en cas de reproduction car l’ensemble des techniques restent manuelles pour la plupart et c’est d’ailleurs pour cette raison que les ouvriers se plaisent à reproduire des outils anciens. De plus, la monnaie de Paris possède une monumentale collection de différents outillages. Le plus vieil instrument de collection date de 1663 représentant Louis XIV observant ses troupes.

monnaie de Paris

Les fonctions de la Monnaie de Paris

Les fonctions de cet atelier sont très variées allant de la conception de monnaie courante à la réalisation de médailles, de piéces de monnaie de collection. Elle réalise également de vrais trophées utilisant des techniques de patine remontant à la période de l’Egypte Ancienne…

La crise …

Malgré son prestige, la Monnaie de Paris est tristement elle aussi victime de la crise et ses employés si rares ne sont pas remplacés si bien qu’elle en est réduite au triste constat de voir son atelier se métamorphoser en usine. Mais elle ne perd pas espoir pour autant et entreprend d’autres stratégie afin de faire face à cette dure période, en louant ses salons et en organisant des expositions au sein de son musée.

Ainsi si vous aussi rêvez un jour de commander une monnaie á votre effigie á la Monnaie de Paris (pourquoi pas) vous pouvez commencer par échanger vos bijoux contre de l’argent pour espérer financer cette entreprise en faisant appel à Or postal, une manière simple d’obtenir de l’argent dans de brefs délais.

Sources Images : Wikipédia

 

Add a Comment

Your email address will not be published.