L’utilisation de l’or en médicine

L’utilisation de l’or en médicineDes mélanges composés d’or sont utilisés pour le traitement de certains troubles d’ordre médical et cette science est appelée la chrysothérapie ou l’aurothérapie. Depuis 2 500 avant JC, l’or est connu pour ses propriétés médicales. C’est un métal exceptionnel qui dispose de qualités uniques et variées. A cause de cela, à travers l’histoire et particulièrement au Moyen Âge, les gens ont cru que s’ils buvaient de l’eau contenant des pépites d’or ils obtiendraient la jeunesse éternelle.

L’usage pharmaceutique de l’or a débuté en 1927, lorsque un médicament appelé Auranofin a été développé. Les médecins le prescrivaient pour traiter la polyarthrite rhumatoïde. Ce médicament aidait à guérir les membres raides et douloureux. L’or a véritablement un effet positif sur le système immunitaire, raison pour laquelle il est utilisé pour soulager les symptômes de l’arthrite.

Certaines recherches récentes ont montré que l’or peut être utilisé dans la détection des cellules cancéreuses. Ces études ont servi à détecter le cancer de la prostate chez des hommes et des ovaires chez des femmes. L’or était injecté sous forme de nanotiges et les cellules cancérigènes pouvaient être détruites avec des vapeurs d’or, tout en laissant les cellules saines intactes.

L’or est aussi utilisé pour certains troubles neurologiques et ce parce qu’on lui attribue des propriétés relaxantes. L’or renforce la conductivité dans le système nerveux. Ces nerfs envoient et reçoivent des informations du cerveau et l’or améliore le fonctionnement de ces cellules.

L’or est aussi utile en chirurgie car les bactéries et les microbes ne peuvent se former autour de ce métal. Les chirurgiens peuvent utiliser l’or pour des implants, par exemple des patchs d’or lors d’opérations de microchirurgie auditive. L’or est aussi utilisé en dentisterie pour les couronnes et les bridges. Le concept de la dent en or existe depuis très longtemps. L’avantage est l’inoffensivité complète de l’or pour nos organismes, qu’il soit injecté, implanté ou avalé.

Au XIXème siècle, aux Etats-Unis, l’or était utilisé pour traiter l’alcoolisme. De nos jours encore on entend parfois parler de l’or dans le traitement du manque d’alcool, de nicotine, de caféine et d’hydrates de carbone. L’or est aussi utilisé dans les médicaments anti-malaria.

Les biochimistes font aussi usage de l’or dans leurs travaux. Il peut constituer un outil biomédical pour étudier les fonctions du corps humain. Les biochimistes attachent un marqueur moléculaire à une minuscule particule d’or et l’insèrent dans le corps humain. En utilisant un microscope électronique ils peuvent le tracer et observer sa réaction aux cellules et aux molécules dans l’organisme. Cette méthode est très révélatrice quant aux réactions du corps aux toxines, à la chaleur et au stress. Les biochimistes ont trouvé, sous la forme de l’or, une nouvelle piste à suivre.

Pour conclure, l’or est aujourd’hui un instrument précieux et estimable dans le domaine de la médecine. Grâce à ses très nombreuses qualités uniques en leur genre, ce métal est d’une grande utilité aux docteurs et aux scientifiques à travers le monde entier.