Réouverture d’une mine d’or au pays de Galles

mine or pays de gallesComme on l’a déjà constaté, l’once d’or atteint des records en ce moment. Ayant dépassé les 1 900 dollars, l’or devient de plus en plus convoité et les mines d’or rouvre leurs portes. Ainsi au pays de Galles une mine d’or pourrait bien être rouverte, la mine de Bontddu, la plus grosse du Royaume-Uni. La mine était de plus en plus chère à exploiter c’est pourquoi elle avait été fermée, mais dorénavant avec l’augmentation du prix de l’or, la société Glogau Gold, qui détient les droits de la mine, songent à la rouvrir. Mais avant cela les investisseurs doivent trouver suffisamment de financement pour obtenir l’accord des autorités.

Alors qu’au Canada et aux États-Unis des mines se sont rouvertes, du côté du pays de Galles les autorités sont plus hostiles au projet. En effet, un tel projet nécessite un financement énorme. Ainsi, pour la réouverture de la mine d’or de Chibougamau au nord du Canada, le PDG de Nuinsco estime avoir besoin de 40 à 50 millions de dollars pour la relancmine or glogauer.

À côté de l’or, d’autres métaux profitent de l’augmentation des prix. On voit la réouverture de la mine d’argent des États-Unis au Texas, la mine de cuivre de Chino au Nouveau-Mexique, ainsi que la mine d’étain de South Crofty Mine en Grande-Bretagne pense à rouvrir également.

Ainsi face à l’envolée des prix des matières premières les mines rouvrent progressivement, certains gouvernement pensent même à nationaliser le secteur des mines d’or. Comme au Vénézuela, le gouvernement d’Hugo Chavez pense nationaliser le secteur aurifère devant l’augmentation du prix de l’or, mais également afin de lutter contre « les mafias et la contrebande », il déclare aussi vouloir rapatrier les réserves d’or placées à l’étranger, qui sont estimées selon les banques centrales à 11 milliards de dollars d’or.

Add a Comment

Your email address will not be published.