Une mine d’extraction est un gisement de matériaux (par exemple, l’or, l’argent, le cuivre, charbon, diamant, uranium,etc.). Elle peut être à ciel ouvert ou souterraine. En France, on fait une distinction entre mine et carrière. Ce la dépend du matériau extrait. Les mines existent depuis la préhistoire, en l’occurrence des mines de silex. Grâce aux progrès techniques du XIXe siècle, on a pu exploiter de plus en plus profond, même jusque sous la mer.

Cependant cela ne s’est pas fait sans impacts sur l’environnement. De plus l’exploitation minière a entrainé de nombreuses victimes de cancers dû à la radioactivité notamment. Les déchets rejetés par ces exploitations sont parfois à l’origine de pollutions graves. Des mines abandonnées sont aussi à l’origine d’effondrement du sol superficiel. Des séismes induits peuvent être produits par les grandes mines. L’exploitation des mines n’est pas sans problèmes, et fait donc appel à de nombreux domaines scientifiques. C’est pourquoi dans la plupart des pays se sont créées des écoles spécifiques d’ingénieurs, les écoles des mines.

Il existe différentes techniques d’exploitation: la prospection, le terrassement, les puits et galeries, le soutènement, le chargement, le roulage et l’extraction. La prospection s’ appui sur des données géologiques, tels que les séismes, les volcans. Le terrassement s’ appui sur la géophysique et la résistance des matériaux. Les autres techniques sont des dérivées de la prospection et du terrassement.