Congrès: exploration minière

congrès exploration mine d'orDepuis hier plusieurs centaines de personnes se réunissent à Québec jusqu’à jeudi pour participer à Québec Exploration 2011. Il s’agit d’un congrès annuel de l’exploration minière.
Plusieurs sujets marquent ce congrès. D’une part le Plan Nord, poussant les sociétés à chercher de l’or dans les zones septentrionales, d’autre part, le projet de loi 14. De grandes incertitudes marquent l’exploration minière au Québec concernant les dispositions prises ainsi qu’au marché de financement instable.
On constate cependant que de nombreux projets sont en court sur le Côte-Nord, au Nunavik, à la Baie-James.. Les ressources sont diverses ont extrait non seulement de l’or mais aussi, du fer, du niobium, nickel, diamant, alumine.
Pour ce qui est du Plan Nord, celui-ci motive les chercheurs de mines qui y voient de nombreuses possibilités d’exploration.
Le projet de loi 14 a moins de succès, donnant plus de pouvoir aux municipalités, ce projet met alorsexploration mine or québec davantage sous la contrainte les petites sociétés qui dépendent des maires. Ainsi certains estiment que le projet de loi 14 pourrait freiner des programmes d’exploration.
Face à l’incertitude économique mondial et le recul des marchés, l’exploration minière devient plus ardue notamment à cause du manque de financement. Bien que l’or et les autres métaux atteignent des sommets les investisseurs hésitent à mettre leur argent dans l’exploration des mines, car cela comporte des risques.

Le congrès Québec Exploration 2011 reprend ainsi l’exploration des mines de la découverte grâce à des nouvelles connaissances géologiques au financement de l’exploitation minière. Il pointe également l’idée que l’exploration minière à différente échelle est soumise à des lois qui doivent être respectées.

Add a Comment

Your email address will not be published.