Le recyclage de l’or

Le marché de l’or s’est tourné depuis quelques années vers le recyclage de l’or allant jusqu’à 35% de l’offre mondiale. En effet, le recyclage de l’or peut rapporter gros et éviter l’orpaillage illégal qui est un désastre pour l’environnement. Ainsi, l’équipe de WWF en Guyane se bat contre l’orpaillage illégal et prône le recyclage de l’or. En effet, la Guyane fabrique 10 tonnes d’or illégal par an dont 3 tonnes seulement sont déclarées légales.

L’or recyclé permet également de limiter l’émission de l’industrie minière aurifère. Comme la moitié de l’or est sous forme de bijoux, son recyclage permet leur suivi.

Ainsi, il est possible de recycler les stocks en rachetant l’or pour ainsi l’affiner, le fondre et le revendre.

Il est préférable alors de recycler ses bijoux cassés et il existe pour cela des spécialistes, qui évaluent et rachètent le métal précieux sous forme de bijoux, de pièces, de couronnes dentaires…, et s’attèlent à l’affinage puis au recyclage afin de le revendre sous forme de lingots ou de plaques à l’industrie bijoutière française. Les sociétés spécialisées dans le rachat d’or comme Orpostal contribuent à ce recyclage. Il s’agit donc d’un moyen pour le particulier de récupérer de l’argent sur les objets ou les bijoux en or qu’il n’utilise plus.

L’or pose problème quant à la biodiversité et la santé des hommes, c’est une industrie polluante qui utilise le mercure lors de son extraction sauvage ou artisanale comme dans les pays d’Afrique. De plus on creuse des nouveaux lits de rivières lors de l’orpaillage ce qui favorise l’érosion. L’or a également un impact au niveau social, car beaucoup d’orpailleurs illégaux risquent leur vie. Ce sont des arguments suffisants pour penser recyclage.

Enfin, dernier argument, le recyclage de l’or est un moyen de préserver les réserves d’or dans le monde et permettre ainsi à la planète de conserver ses richesses.

 

Add a Comment

Your email address will not be published.