L orfèvrerie de France

L’orfèvrerie, un métier de passion et de patience

L’orfèvrerie c’est l’art de créer des structures autour de pierres précieuses. C’est un métier qui demande une grande rigueur et beaucoup de patience. Mais il serait bien bête de réduire ce métier d’exception à sa technique car il s’agit surtout d’un métier de passion. L’orfèvrerie est destiné à ceux qui se sentent l’âme d’un artiste, attirés par l’architecture, la conception des objets. Le métier de la joaillerie exige un véritable processus de création qui se divise en plusieurs étapes. En effet, créer un tel objet ne se fait pas de manière spontanée mais il est le résultat d’un long travail en amont. L’orfèvre conçoit sa pièce selon des dessins dits « d’invention » puis passe par une phase de sélection des différentes pierres précieuses. Puis vient enfin l’étape de la réalisation, l’orfèvre martèle, cisèle, ponce il en va même jusqu’à inventer des outils qui alors n’existait pas pour mener à bien la conception de son objet.

 

Le processus de création de France

Toutes ces étapes de réalisations demande une grande dextérité car dans les métiers de la joaillerie il est essentiel d’avoir conscience de la valeur des pierres travaillées. On ne devient pas orfèvre ou joailler par hasard ou encore dans un immédiat. Un joailler, orfèvre est d’abord un bijoutier qui selon ses aptitudes peut espérer accéder à cet univers exceptionnel qu’est la haute joaillerie. De nombreuses formations existent pour espérer devenir orfèvre ou joaillier, les CAP en alternance ou en continu des domaines de l’HBJO (Horlogerie, Bijouterie, Joaillerie et Orfèvrerie). Il s’agit là de formations diplômantes entre 16 et 25 ans avec le choix de différentes options telles que l’option bijouterie-joaillerie, bijouterie-sertissage ou encore l’option polissage. Un orfèvre parfait se doit de respecter de nombreux critères de qualité et d’excellence tels que l’habileté, la curiosité, le soin, la minutie. Il s’agit d’une véritable pratique qui en France, ne laisse pas de place à l’erreur.

 

Une tradition de longue date en France

En France, le secteur est considéré comme un domaine d’excellence qui a connu un essor depuis le Moyen-Âge et son renouveau à la période Classique. C’est au temps de Louis XIV qu’il connaît son apogée, le roi dans son souci de perfection, se plaisait à commander des objets prestigieux provenant de la Manufacture des Gobelins. Ce sont ces mêmes objets de confection précises qui ornent la Galerie des Glaces du château de Versailles. Puis vint la révolution, funeste période pour le secteur dans laquelle des pièces liturgiques du roi soleil sont fondues, c’est la fin des privilèges pour la corporation.

 

Les grandes maisons de France

Au XVIIe siècle, la France et ses cours, friandes d’excellence et de luxe commande de nombreuses pièces donnant ainsi naissance à la grande maison Odiot dont Napoléon sera le plus célèbre client par la suite.

Avec la Révolution industrielle, on voit apparaître des maisons prestigieuses comme Christofle au milieu du XIX, spécialiste de la dorure par électrolyse en orfèvrerie.

Cependant, si vous voulez espérer acquérir des pièces de Haute joaillerie et d’orfèvre, il vous est fortement conseillé de revendre vos vieux bijoux sur Or postal. Ils se feront un plaisir de vous les échanger contre de l’argent.

Vidéo sur les métiers de la joaillerie et de l’orfèvrerie :

 

 

Source Images : Dior collection

Add a Comment

Your email address will not be published.