Vente or, escrocs en Afrique

vente or escrocLa vente d’or attire de nombreux escrocs et de nombreux investisseurs se retrouve sans un sous à la fin de l’histoire. Nous vous avons déjà parlé du basketteur américain qui s’est fait avoir par des escrocs lors du vente d’or en Afrique aujourd’hui nous ferons un tour d’horizon des erreurs arrivées.

Vente d’or : les escrocs vous vendent du rêve

Dans tous les cas, lors d’une vente d’or en Afrique, la première règle à observer est de ne pas se croire plus malin que les autres. L’avidité a raison de beaucoup de personnes et s’est la principale force des escrocs. Nombreux sont les personnes qui se pensant plus intelligent ont beaucoup perdu. Mieux vaut pour la vente d’or en Afrique passer par des filières traditionnelles plutôt que d’aller se jeter dans les bras d’escrocs. Un tu l’as vaut mieux que deux tu l’auras!

 

Vente d’or d’Abdeljalil Ben Soltana

 

La victime de l’escroquerie n’est autre que le président de l’ONG “Dignité, développement et démocratie”. A ce stade, on peut quand même se demander comment cette personne peut soutenir un système parallèle où l’on ne sait pas comment l’or est extrait: conditions humaines et environnementales…. Les filière européenne tel qu’avec Or postal sont plus à même de répondre À la non pollution et le respect de l’être humain. Mais là n’est pas le sujet de l’article. Revenons à nos escrocs de la vente d’or.  Notre protagoniste tunisien qui réside en Belgique cherche donc à s’approvisionner en métal précieux. Ils rencontrent un personnage Djiby Dieng qui se présente comme un vendeur d’or. Munis de faux papiers, l’homme et indiquant qu’il travaillait avec des Nigériens, Abdeljalil lui remet  100 millions de francs CFA. Des lors l’escroc et un complice à lui s’évapore dans la nature.  Aujourd’hui retrouvé alors qu’il a acheté beaucoup de terrains et qu’il se prélassait dans des hôtels luxueux, Djiby Dieng se retrouve inculpé. Le jugement n’est pas encore rendu.

 

prison escroc afrique

 

Vente d’or du sud africain Osman Sheni

 

Ce résident de Dubaï, d’origine sud africaine s’est lui aussi fait avoir par des escrocs. Au cours de cette vente d’or, il perd 1 900 000 dollars. Allant au Mali, pour rencontrer une personne lui Assurant qu’il y a beaucoup d’affaires à faire, il est mis en relation rapidement avec une personne s’appelant Mohamed Haidara qui lui propose de lui vendre 37 kilos d’or.  C’est là que tout s’enchaine.

Un intermédiaire rentre en jeu, pour effectuer le transfert. L’or ne sera jamais transféré.  Osman Sheni va jusqu’à poursuivre cet intermédiaire et l’emmène chez Interpol. Malgré cela l’or reste introuvable. L’intermédiaire lui présente une autre personne pour arranger la situation: Brahima Gakou, chef de la mafia locale qui lui propose une nouvelle vente d’or de 100 kilos. Ce dernier lui livre 10 kilos et il s’arrête là. La victime prend alors des avocats pour le poursuivre. Résultat de ces poursuite sur la vente d’or: l’arnaqueur recherché activement par la police et sous le coup d’un mandate d’arrêt vit tranquillement et lui dit de ne pas se fatigue. Il lui dit même que le président ne peut rien contre lui.

Ces escrocs  ont par ailleurs déjà arnaqué un russe, une marocaine et un bissao Guinée lors d’une vente d’or. Il ne reverra certainement pas on argent qui appartenait en grande partie à d’autres personnes.

Si l’on veut se faire vendre de l’or en Afrique, deuxième règle: ne jamais se laisser entrainer dans un cercle vicieux. Les escrocs aime à faire empirer la situation. Montrer de l’or à des personnes puis il disparait et ne réapparait plus. Ensuite il entraine les victimes dans des histoires irrationnelles. Avec intermédiaires, personnes hautes places et faux papiers il abusent de la naïveté. On peut compare la technique de escrocs à la pêche où il ferre le poisson et on lui fait perdre ses forces petit à petit.

 

Vente d’or …ou plutôt de Zinc

 

Reste la vente de la poudre dorée très pratiquée sur le continent Africain. Ce sont récemment un américain et un Néerlandais qui se sont fait avoir. Voulant acheter 50 kilos d’or pur 350 000 euros à des personnes se présentant bien sous tous rapports, les deux investisseurs se sont retrouvés avec 50 kilos de poudre de zinc. Bien entendu les vendeurs ont disparus. Troisième Conseil: toujours vérifier ce le métal.

 

Tous les conseils découlent du bon sens, bien souvent oublié lors de transactions. Les histoires s’enchainent et la liste des arnaques ci dessus et loin d’être complètes. Il faut bien faire attention aux escrocs lors des ventes d’or!

or Afrique

source images Getty images

Add a Comment

Your email address will not be published.